L'ÉCOLE CENTRALE DE LILLE

 

Actualités

02/05/2017 > Comment lancer une startup qui réussit : la vision de la Silicon Valley, une conférence de Mark Coopersmith, le 2 mai à Centrale Lille

Rendez-vous le mardi 2 mai à 18h dans le grand amphi de Centrale Lille pour prendre la direction San Francisco...

06/04/2017 > REALCAT accueille le vice-gouverneur de la province de Gueldre (Pays-Bas)

C'est accompagné de Nicolas Lebas, vice-président délégué à l'enseignement supérieur, à la recherche et aux universités de la région Hauts-de-France,...

En 1 clic

Téléchargez nos
documents en 1 clic

Contactez-nous

Pour tout complément d'infos veuillez contacter :

Nathalie DANGOUMAU

Nathalie DANGOUMAU

 

Le projet de l'Ecole

A travers quelques exemples, Centrale Lille a la volonté de démontrer toute sa légitimité en tant qu'acteur majeur de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

 

Partenariat avec l’IRD : 80 élèves et 26 entreprises se rencontrent

Centrale Lille, le groupe IRD, le réseau Entreprises et cités, ces trois acteurs majeurs du monde socio-économique collaboraient déjà ensemble à travers de nombreuses actions. Cette fois, ils ont décidé d’aller plus loin en signant une convention de partenariat le lundi 5 octobre dernier.

« Avec ce partenariat, nous nous engageons encore plus auprès du monde socio-économique pour les entreprises de la région. » Emmanuel Duflos, directeur de Centrale Lille, tient à le préciser,  si la dimension internationale est au cœur de la formation des élèves-ingénieurs et des chercheurs, l’établissement a la volonté de s’ancrer dans son territoire. Et pour cela, Centrale Lille vient de signer un partenariat avec le groupe IRD et le réseau Entreprises et cités. « L’objectif de ce partenariat, c’est d’amener de nouvelles compétences dans les entreprises à travers des actions de coworking, de codéveloppement entre les élèves ingénieurs de Centrale Lille et les entreprises », précise Thierry Dujardin, directeur général du groupe IRD. « Nous avons lancé un appel aux entreprises pour ce partenariat et nous avons reçu de nombreuses réponses très rapidement, c’est bien le signe qu’il y a un besoin, une attente de la part des entreprises », poursuit-il. L’environnement riche de Centrale Lille avec ses trois formations d’ingénieur, ses cinq laboratoires de recherche, ses masters et son doctorat, lui permet aujourd’hui de répondre aux besoins d’innovation de toutes les entreprises. Tuyen Pham, cofondateur de la société A-volute, conceptrice de solutions logicielles audio 3D et Michel Legras, dirigeant de l’entreprise Sarasin Actor, spécialiste de la motorisation de robinetterie industrielle, l’ont bien démontré lors de cette soirée. Le premier, diplômé de l’Ecole Centrale de Lille en 2000, a poursuivi son activité projet pour créer sa société grâce à des financements de l’IRD et fait encore régulièrement appel à des stagiaires issus des formations de Centrale Lille. Le second s’est tourné vers les chercheurs du laboratoire IEMN pour développer un prototype de valve industrielle innovante actuellement en phase d’essai.

Un business meeting pour rentrer dans le vif du sujet

« Pour que ce partenariat fonctionne, il faut créer une rencontre,  un déclic, une étincelle entre les élèves et les entreprises », souligne Emmanuel Duflos. Après la signature conventionnelle, le partenariat s’est immédiatement concrétisé : les élèves ingénieurs et enseignants chercheurs de Centrale ont rencontré les chefs d’entreprises invités par le groupe IRD et le réseau Entreprises et cités, lors d’un business meeting. De la haute technologie à la conception de matériel agricole en passant par la distribution ou la chimie fine, les étudiants et les entreprises ont pu envisager de futures collaborations dans des secteurs d’activités très diversifiés.

L’innovation au coeur des avancées scientifiques et des entreprises

  • Realcat

Le 22 mai 2014 a été inauguré à l’Ecole Centrale de Lille l’Equipement d’Excellence REALCAT  une plateforme intégrée appliquée au criblage haut débit de catalyseurs pour les bio-raffineries industrielles. Labellisé Equipement d’Excellence (EquipEx) fin 2011, dans le cadre du Plan d’Investissement d’Avenir (PIA),  il s’agit de la toute première réalisation au niveau mondial du laboratoire du futur en chimie catalytique (investissement de 8,7 Millions d’euros complétés par 0,7 Million d’euros de fonds FEDER). REALCAT intègre de façon poussée sur un même site les composantes « catalyses chimique et issue de la biotechnologie », ainsi que l’ensemble de la chaine de développement (synthèse, caractérisation et  tests) de nouveaux catalyseurs.

  • Les Big Data à Centrale Lille : 2 ans déjà !

L’analyse des grandes masses de données est devenue un enjeu majeur pour un grand nombre d'entreprises. Depuis 2012, Centrale Lille propose la spécialité Décision et Analyse de Données (DAD) en dernière année.
L’objectif est de fournir aux élèves une bonne culture scientifique en modélisation probabiliste et statistique, estimation, apprentissage statistique,... Théorie mathématique et pratique informatique sont abordées de façon équilibrée pour former des ingénieurs capables de transformer des concepts abstraits en outils concrets performants.
DAD prépare nos ingénieurs à travailler dans de nombreux secteurs d'activité (transport, biomédecine, télécoms, défense, finance...). Les DAD'ers sont recrutés dans les entreprises de pointe en analyse de données, ce qui atteste de leur haut niveau d'expertise. Centrale Lille est aujourd'hui à la pointe de la formation en "data analytics" et "Big Data".

Plus d’informations sur : http://pierrechainais.ec-lille.fr/Centrale/Option_DAD/Accueil.html

  • Architecture d'entreprise

L’Ecole a développé ces dernières années des compétences de haut niveau sur un nouveau besoin des entreprises : l’architecture d’entreprise. Une chaire d’enseignement, portée par l’école et financée par 4 entreprises (Arismore, Sopra, Total, Crédit Agricole), lancée en 2012, permet aux élèves de dernière année de se perfectionner dans cette discipline.  Celle-ci permet de comprendre et maîtriser  la complexité croissante de leurs systèmes et organisations,  de réagir rapidement à des sollicitations dans un environnement de plus en plus incertain et concurrentiel,et de rechercher l'efficacité permanente en favorisant les synergies entre les organisations, les processus et les techniques.

Nombreuses entreprises font également appel à nos enseignants pour former leurs collaborateurs.

 

L’innovation dans nos modes de formation

  • 1er MOOC certificatif français

L’Ecole Centrale de Lille a développé en 2012  le 1er MOOC (Massive Open Online Course) certifiant français. Une révolution dans le monde de l’enseignement où plus de 20 000 personnes à travers le monde ont suivis le MOOC Gestion de Projet d’un enseignant de l’Ecole Centrale de Lille, Rémi Bachelet, aujourd’hui mondialement connu !

  • Former des ingénieurs-managers et managers-ingénieurs

En 2013, l’Ecole Centrale de Lille a également innové en ouvrant  ses portes aux élèves de l’Edhec. En effet, la réciprocité du double diplôme avec l’Edhec a été actée et construite de manière à permettre à des élèves de management d’obtenir une double compétence Manager – Ingénieur. En 2014, l'École Centra e de Lille accueillera d'ailleurs les premiers étudiants de l'Edhec issus de classes préparatoires économiques et commerciales.

 

Affirmer le positionnement de l’École Centrale de Lille au sein de l’enseignement supérieur et de la recherche

  • Signature d'un Memorium of Understanding du Groupe des Ecoles Centrales

Le Groupe des Écoles Centrales a souhaité affirmer ses liens au printemps 2014 dans le but de mutualisation et de transfert de compétences. Ceci  renforcera le Groupe dans ses missions ainsi que la mondialisation de la marque Centrale notamment auprès de pays en forte croissance (Chine, Inde, Maroc).

  • L'engagement dans la Communauté d’Universités et d’Établissements (COMUE)

Plus que jamais, l’École s’engage avec son territoire afin de coordonner les offres de formation et les stratégies de recherche et de transfert des établissements publics d’enseignement supérieur, ceci pour une visibilité nationale mais surtout internationale.

Haut de page